Image de Notre-Dame de la Bonne Garde

Prix selon option

Effacer
Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Historique de la statue

En 1268, le Comte et la Comtesse de Blois firent vœu de fonder un monastère de Clarisses à Cou langes, près de Blois. Or l’année suivante, en 1269, sur un monceau de pierres et d’épines, une flamme de feu apparut aux bergers qui gardaient leurs troupeaux au lieu dit « La Guiche ».
Cela dura plusieurs jours. Pour se réchauffer, ils coururent vers cette flamme, mais arrivés au lieu de l’apparition du feu, ils n’y trouvèrent ni chaleur, ni clarté – Ce que le Comte et la Comtesse de Blois ayant appris, ceux-ci pensèrent que Dieu leur manifestait ainsi le lieu où ils devaient construire le monastère promis.
Ils firent dégager le tas de pierres, les ronces et les épines qui le recouvraient. Ils trouvèrent alors une arche de pierre, qui, ouverte à son tour, fit découvrir une statue de Notre-Dame dont on ignorait l’origine et l’existence. Le Comte reçut la Statue et en attendant la construction du monastère la fit garder dignement et avec dévotion.
Le maître-autel de l’ église du monastère fut construit à l’emplacement où la Statue fut trouvée miraculeusement.
Le monastère fut achevé et inauguré le 5 août 1273, en la fête de Notre-Dame des Neiges, et la Statue miraculeuse solennellement érigée et placée sur le Maître Autel.
Lors de la révolution, par une intervention providentielle, cette précieuse Statue quitta le Monastère de « La Guiche » et fut successivement gardée dans plusieurs familles de la
région de Tours ju squ’en novembre 1878. C’ est alors que la pieuse personne qui en avait le dépôt eut le sentiment très net que le Bon Dieu lui demandait de s’en séparer et de la faire parvenir à la Fraudais, chez Marie-Julie qui saurait bien mieux la prier.

Informations complémentaires

Type

Photo, Image

891105f0966559fba6417f70dd9fa4ad```````````````````````````````